Balades Fluviales

1ères balades interactives en France au fil de l’eau et sur les rives
Bassin de l'Est
--  -  0 commentaires Déposer
visuel
Scanner cette page sur votre mobile
Pubs



Canal du Rhône au Rhin (Nord)


Nos parcours :
Canal du Rhône au Rhin (Nord)
En bateau et canoë-Kayak :
De Strasbourg à Rhinau
Longueur : 31 km - Écluses : 10
T.E. : 2,2 m T.A. : 3,5 m
Gabarits : 38,5 m x 5,05 m

A pied en vélo :
Les chemins de halage sont aménagés en pistes cyclables.
L’Eurovélo 6 c’est : 187 km de tracé en Franche-Comté 135 km dans le Doubs – 42 km dans le Jura – 10 km dans le Territoire de Belfort.

Historique
Un premier projet est lancé au XVIIe siècle en Suisse, le but était de relier le lac Léman (Rhône) et le lac de Neuchâtel (Bassin du Rhin) par le canal d'Entreroches. Ce canal ne fut jamais fini.

À l'époque de Louis XIV s'était déjà posée la question de la navigation sur le Doubs mais ce n'est qu'au XVIIIe siècle qu'un projet concret vit le jour. Les premiers coups de pioche ont été donnés dans les départements de Côte d'Or et du Doubs en 1784. Les travaux se poursuivent dans la région de Montbéliard entre 1811 et 1828.

Vers 1804 il est dénommé Canal Napoléon, puis Canal Monsieur après la Restauration en 1815 et définitivement Canal du Rhône au Rhin après 1830. Claude-François Perret en a été le maître d'œuvre. Ce n'est qu'en 1833 qu'il fut mis en service sur toute sa longueur.

À partir de 1882, suite au plan mis en place par Charles de Freycinet, ministre des Travaux Publics de 1877 à 1879, le gabarit du canal est augmenté pour permettre la circulation des péniches de 300 tonnes au lieu de 150 tonnes auparavant. La longueur des écluses est passée de 30,5 m à 38,5 m et le mouillage (la profondeur minimale) portée de 1,6 m à 2,20 m. Il a été mis à grand gabarit dans sa partie orientale, entre Niffer et Mulhouse, ainsi qu'entre Montbéliard et Étupes, sur une longueur de 4 km.

Le projet de prolongation de cette mise à grand gabarit a été abandonné en 1997 sous l'impulsion de Dominique Voynet, Ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement, à cause des conséquences écologiques, paysagères, touristiques et hydrauliques ainsi que pour le coût et la rentabilité même de ce projet.

Utilisation du canal
Le but premier du canal a été de faciliter le transport des marchandises, et en particulier les plus lourdes : bois, charbon, sable puis produits pétroliers. Actuellement c'est surtout le tourisme fluvial qui est le principal utilisateur. La location de bateaux à la journée ou à la semaine se développe de plus en plus. La traversée du massif du Jura entre Besançon et Montbéliard est particulièrement pittoresque.

Source : Wikipédia – Reproduction d’extraits du texte original.
Licence Créative Commons parternité partage à l’identique.
Photo : Embouchure du canal - G CHP

Liens externes :
Wikipédia