Balades Fluviales

1ères balades interactives en France au fil de l’eau et sur les rives
Bassin de l'Est
--  -  0 commentaires Déposer
visuel
Scanner cette page sur votre mobile
Pubs



Canal de la Marne au Rhin


Nos parcours :
Canal de la Marne au Rhin (Est)
En bateau et canoë-Kayak :
De Frouard à Strasbourg
Longueur : 159 km - Écluses : 57
T.E. : 1,8 m - T.A. : 3,5 m
Gabarits : 38,5 m x 5,05 m

A pied en vélo :
Strasbourg à Offenburg : 99,4 km
Artzwiller à Strasbourg : 57 km
Entre la sortie du tunnel d'Arzviller et Strasbourg, le chemin de halage est aménagé en parcours cyclable. Il est revêtu sur toute sa longueur et fait partie de l'Eurovélo 5.

A Strasbourg, ce parcours cyclable rejoint la Véloroute Rhin (EV 15 Rotterdam - Andermatt).

Au sud de Strasbourg, l'EV 5 et l'EV 15 empruntent toutes deux le chemin de halage du canal du Rhône au Rhin
- branche nord, revêtu jusqu'à la hauteur de Rhinau.

Historique
Les premiers projets remontent aux années 1780, mais la mise à l'étude du canal fut réalisée par l'ingénieur des Ponts et chaussées Barnabé Brisson à partir de 1826. Les travaux furent menés par l'ingénieur polytechnicien Charles-Étienne Collignon (1802-1885). Commencé en 1838, le canal fut mis en service en 1853.

La traction humaine et animale fait place à la traction électrique à partir de 1895, sur rails ou sur route, et sur pneumatiques à partir de 1933, avant la généralisation des chalands automoteurs.

Description
Le canal franchit la ligne des Vosges par la trouée du col de Saverne. C'est un canal à petit gabarit accessible seulement aux automoteurs de canal de 250 à 300 tonnes (gabarit Freycinet).

L'ouvrage le plus remarquable est le plan incliné de Saint-Louis-Arzviller mis en service en 1967. Il double et remplace 17 écluses rapprochées. Le canal comporte aussi trois tunnels et plusieurs ponts-canaux dont le pont-canal de La Madeleine. Un autre ouvrage remarquable est l'écluse de haute chute de Réchicourt-le-Château qui, avec 15,70 m est la plus haute écluse de gabarit Freycinet de France, et une des plus hautes tous gabarits confondus. Elle a remplacé, à la même époque que le plan incliné de Saint-Louis-Arzviller, six écluses rapprochées au début du versant de la Moselle. Comprenant deux biefs de partage, l'un, à Mauvages, entre les bassins de la Marne et de Meuse-Moselle, et un, de Réchicourt à Saint-Louis-Arzviller, entre ce dernier et le bassin du Rhin, il est alimenté par un système complexe.

Le premier seuil est alimenté par dérivation de l'Ornain et pompages dans la Meuse (Troussey), la Méholle et la Moselle (Valcourt), et une station de relevage à Vacon.
Le second seuil est alimenté par les étangs-réservoirs de Gondrexange et du Stock (35.000.000 m), eux-mêmes alimentés par la Sarre et ses affluents.
Ceci est complété par pompage de bief en bief depuis la Meurthe à Dombasle et par de nombreuses prises d'eau sur les rivières longées ou croisées par le canal : Ornain, Saulx, Moselle, Sarre, Zorn.

Source : Wikipédia – Reproduction d’extraits du texte original.
Licence Créative Commons parternité partage à l’identique.
Photo : Tunnel Niderviller - Rolf Krahl

Liens externes :
Wikipédia