Balades Fluviales

1ères balades interactives en France au fil de l’eau et sur les rives
Réseau Saône et Rhône
--  -  0 commentaires Déposer
visuel
Scanner cette page sur votre mobile
Pubs



Saône


Nos parcours :
La Saône
En bateau et canoë-Kayak :
De Saint-Symphorien à Lyon
Longueur : 213 km - écluses : 5
T.E. : 3,5 m T.A. : 5,9 m
Gabarits : 185 m x 12 m

A pied ou en vélo :
Les Rives de Saône :
80 km de chemins de halage le long de la Saône.Vésoul à Fontenois-les-Montbozon

La grande Saône est formée par l'union du Doubs et de la Saône à Verdun-sur-le-Doubs. La grande Saône ne reçoit plus que de modestes affluents qui modifient peu le régime hydrologique et notamment les crues. La grande Saône s'écoule dans une vaste et large plaine (jusqu'à 3 km de large) jusqu'à l'entrée de Lyon, dans la cuvette de l'ancien lac bressan. La pente est très faible et sans les aménagements hydrauliques visant à garantir jusqu'au nord de Chalon un chenal de navigation profond, les débordements seraient plus fréquents.

Navigation
La Saône est classée navigable depuis Corre au nord de la Haute-Saône, au débouché du Coney, jusqu'à son confluent avec le Rhône à la Mulatière, à Lyon, soit sur 365 km, dont 167 à grand gabarit européen depuis Verdun-sur-le-Doubs jusqu'à Lyon.Elle est reliée à la Loire par le Canal du Centre, à l'Yonne par le Canal de Bourgogne, à la Marne par le Canal de la Marne à la Saône renommé Canal de Champagne en Bourgogne, à la Meuse par le Canal de l'Est, branche sud renommée Canal des Vosges, et au Rhin par le Canal du Rhône au Rhin.

Tous ces canaux sont au gabarit Freycinet. Navigables eux aussi, se raccordent à elle le petit Canal de Pont-de-Vaux (3 km), la Seille, 40 km navigables jusqu'à Louhans, et la partie inférieure du Doubs. Tous trois sont en cul-de-sac.

Géographie
Elle prend sa source à Vioménil au pied de la falaise des monts Faucilles (département des Vosges) à 392 m d'altitude et se jette dans le Rhône à Lyon, à l'altitude de 158 mètres. C'est une rivière de 480 km de longueur, dont le Doubs est le principal affluent.

Avant la confluence située à Verdun-sur-le-Doubs en Saône-et-Loire, la Saône est appelée petite Saône, ce qui montre bien la forte contribution de la rivière franc-comtoise, dont le débit moyen interannuel est légèrement plus fort (175 contre 160 m³/s) : certains en concluront que la Saône se jette dans le Doubs et non l'inverse !

En termes de taille de bassin versant, la Saône domine avec 11 500 km² contre 7 500 pour le Doubs.La Saône est d'ailleurs la première rivière de France par la taille de son bassin versant avec 30 000 km² à Lyon (soit 1/18e du territoire métropolitain).

Son ancien nom avant le monde romain était Arar. Il est le doublement de la racine indo-européen ar = eau, car, s'écoulant lentement, il est difficile parfois de deviner son sens (selon César, dans La Guerre des Gaules). Son nom actuel vient d'une source sacrée, Sauc-Onna, située à Chalon, dont le nom fut donné à l'ensemble de la rivière par les légionnaires romains.

Source : Wikipédia – Reproduction d’extraits du texte original.
Licence Créative Commons parternité partage à l’identique.
Photo : Gray - Linda Floren

Liens externes :
Wikipédia