Balades Fluviales

1ères balades interactives en France au fil de l’eau et sur les rives
Réseau Saône et Rhône
02/04/2014  -  2 commentaires Déposer
visuel
Scanner cette page sur votre mobile
Pubs



Canal du Centre


Nos parcours :
En bateau et canoë-Kayak :
De Chalon-sur-Saône à Digoin
Longueur : 112 km - Écluses : 61
T.E. : 1,8 m T.A. : 3,5 m
Gabarits : 39,5 m x 5,1 m

Ports les plus importants :
Digoin, Montceau-les-Mines, Chagny, Chalon-sur-Saône

Ports de plaisance ou haltes : Paray-le-Monial, Génelard, Blanzy, Fragnes...

A pied à vélo :
De Chalon-sur-Saône à Saint-Léger-sur-Dheune : 31 km

Historique
Le seuil de Longpendu avait été reconnu apte à y faire passer un canal par Léonard de Vinci. Et les choses en sont restées là jusqu'aux premiers projets pour le canal de Bourgogne, soit au début du XVIIe siècle. Les deux projets seront longtemps en concurrence, l'ingénieur Thomassin étant un fervent partisan du passage par Longpendu pour rejoindre la Saône à la Loire, elle-même reliée à la Seine depuis 1642 par le canal de Briare.Et les deux projets finiront pas se concrétiser.

A l'origine, le canal du Centre est dénommé canal du Charolais. Début des travaux en 1784,Ouverture du canal entre 1791 et 1793, Modernisation au gabarit Becquey dans les années 1830, Modernisation au gabarit Freycinet de 1880 à 1885.(source : Un canal...des canaux, Picard et CNMH éditeur).

L'ingénieur concepteur du canal est Émiland Gauthey (+ 1806), natif de Chalon-sur-Saône, ingénieur en chef des États de Bourgogne.

Caractéristiques physiques
Le Canal du Centre est un Canal à bief de partage au gabarit Freycinet Long de 112,125 kilomètres, il comporte 61 écluses, 27 sur le versant Loire et 34 sur le versant Saône.Il relie les villes de Chalon-sur-Saône et de Digoin. De là, le canal se prolonge par le canal latéral à la Loire qui franchit celle-ci par un pont-canal peu avant de recevoir sur sa gauche le canal de Roanne à Digoin. Peu avant Digoin, il reçoit en rive droite la Rigole de l'Arroux, autrefois navigable, qui apporte l'eau de cette rivière captée à Gueugnon pour alimenter les premiers biefs du canal latéral à la Loire.

Pour atteindre le bief de partage à Montchanin où le canal est alimenté par plusieurs réservoirs, il emprunte les vallées de la Thalie de Chalon-sur-Saône à Chagny, et de la Dheune de Chagny à Saint-Julien-sur-Dheune.

À Ecuisses un escalier de 4 écluses (7 à l'origine jusqu'en 1882) rachète les dernières hauteurs. La descente vers Digoin se fait par la vallée de la Bourbince.

Source : Wikipédia – Reproduction d’extraits du texte original.
Licence Créative Commons parternité partage à l’identique.
Photo : Paray-le-Monial - Havang

Liens externes :
Wikipédia