Balades Fluviales

1ères balades interactives en France au fil de l’eau et sur les rives
RECHERCHE LIBRE
 
France
RECHERCHER :

› Devenir fan !


› Aimer balades fluviales !

Pubs
Partenaire
Le monde du fluvial

Bateaux-jouets Pop pop


« Au Joyeux Maquereau ». 
Une péniche en boîtes de conserves, avec réservoir à carburant liquide, du musée des bateaux à moteur pop-pop présents dans la collection de la Droguerie de Marine à Saint-Malo

 

Un peu d’histoire

En Angleterre, durant la deuxième guerre mondiale alors que les jouets étaient rares, les enfants se fabriquaient des bateaux à moteur Pop-pop en utilisant pour la coque une boîte de tabac à pipe et pour la chaudière une boîte de tabac à priser, la seule matière à approvisionner étant un petit morceau de tuyau de cuivre. C’est peut-être parce que en Angleterre le tabac s’est toujours vendu en paquets de papier que les moteurs Pop-Pop sont presque inconnus encore de ce côté de la Manche.

Le système de propulsion le plus original pour bateau-jouet, est du à un Anglais, Désiré Thomas PIOT en 1891. Ce Londonien semble avoir été un inventeur du type de ceux qui, en France, s’illustraient au concours Lépine où la propulsion est produite par l’action directe de la vapeur d’eau, la condensation servant à produire l’alimentation par convection.

 

L'invention s'améliore avec M. Mac Hugh en 1924

En 1924, Mac Hugh dépose un nouveau brevet en Amérique (N°1598934 de juin 1924) et améliore le procédé de l'ingénieur Piot en imaginant utiliser la pression à l'intérieur du moteur pour faire vibrer une membrane mince qui fera un bruit rappelant celui des moteurs marins.

Depuis si le nom scientifique de ce moteur devrait être le moteur Piot-Hugh, l'appellation usuelle est devenu, vu son bruit, moteur Pop Pop !

 

Le bateau Pop Pop est né !

Le « Raceret » est un bel exemple de fabrication française des années 30.

Bateau en tôle emboutie chauffée au Méta (pastille de carburant solide) évoquant un canot de course à moteur de l'époque avec un pilote galonné à casquette blanche en fer blanc imprimé construit en deux moitiés agrafées selon la technique des jouets mécaniques de ce temps.

 

Principe de fonctionnement

Même si l'on peut se procurer assez facilement un bateau pop-pop prêt à l'emploi, il est amusant de le construire soi-même.

Quel étonnement devant ce petit bateau ! Une bougie et « pop pop pop pop » , ça avance ! Mais pourquoi ! Simple et compliqué à la fois :

1) Une petite flamme (une bougie) chauffe un petit réservoir plein d'eau (la chaudière).

2) L'eau chauffée se dilate et se transforme en vapeur.

3) Cette vapeur qui a un volume énorme chasse l'eau dans les tubes de sortie et le bateau ... avance !

4) L'eau est chassée, la vapeur disparaît et un vide se crée qui re-aspire de l'eau ... et le cycle recommence !

Chauffage ! Vaporisation ! Condensation ! Chauffage ! Vaporisation ! Condensation ! .....

Tant qu'il y a de la flamme .... ça fonctionne !

Liens externes :

www.pop-pop.fr

http://www.captainpoppop.com/