Balades Fluviales

1ères balades interactives en France au fil de l’eau et sur les rives
RECHERCHE LIBRE
 
France
RECHERCHER :

› Devenir fan !


› Aimer balades fluviales !

Pubs
Partenaire


Ce canot de plaisance, propulsé par une machine à vapeur, est construit en 1882 par Schindler Frères qui fabriquent à l'époque des meubles d'ébénisterie. Cette année-là, ils commencent à Paris la fabrication de près de 100 canots à vapeur ! Ayant retrouvé les plan originaux dans ses archives familiales et disposant d'une machine à vapeur d'époque, le petit-fils du fondateur suisse, Georges Schindler, offre l'opportunité à l'Association Sequana de reconstruire cette prestigieuse chaloupe à l'identique, selon les techniques de fabrication d'époque. Les bénévoles de l'association Sequana, qui disposent d'une solide expertise en charpenterie et en motorisation, vont se consacrer à ce chantier pendant trois ans ! Les plans du bateau sont les plans originaux retrouvés par Georges Schindler dans les archives familiales et dont l'association Sequana est dépositaire.

Constructeur
:
Schindler Frères, 40 rue de Chalon, Paris
Date de construction : 1882
Propriétaire : Sequana
Longueur : 7,40 m 
Maître Bau : 1,35 m
Tirant d'eau : 0,50 m
Déplacement en charge : 1,6 t
Moteur à tiroir plan à double détente verticale, inversion de marche par coulisse de Stephenson, pompe alimentaire et pompe à air.
Chaudière verticale type Field à tubes d'eau timbrée à 10 bars. Constructeur Barata à Longjumeau
Combustible : Bois/charbon
Remarques : Le moteur et la chaudière se trouvent en partie centrale du bateau.

Les "chambres" sont réparties de part et d'autre du groupe de propulsion, l'une à l'avant habituellement réservée à l'équipage, l'autre à l'arrière destinée aux invités.
Les plans révèlent un certain nombre de détails quant à la façon de les réaliser (planchers, banquettes, cloisons...). Ils sont d'une ébénisterie très soignée, conférant au bateau son caractère prestigieux, sans doute un hommage ou un rappel du savoir-faire familial.

Extraits du palmarès de Suzanne suivant les rapports de régates de la revue Le Yacht des années 1883 à 1891 :
- Suzanne est vainqueur dans la grande série aux régates d'Argenteuil du 10 juin 1883.
- En 1884, on retrouve cités Suzanne et Seille, un autre yacht à vapeur des Ets Schindler Frères, propriétaire M. Cheuverde.
- En 1885, Suzanne est vendue à M. Mortemer qui lui donne le nom de Criquette.
- En 1887, Criquette est citée au palmarès des régates d'Argenteuil.
- En 1891, Suzanne est citée aux places d'honneur.

Photo : Sequana
Liens externes :
Sequana