Balades Fluviales

1ères balades interactives en France au fil de l’eau et sur les rives
RECHERCHE LIBRE
 
France
RECHERCHER :

› Devenir fan !


› Aimer balades fluviales !

Pubs
Partenaire
Le monde du fluvial

Le tourisme fluvial



Le tourisme fluvial désigne de manière générale l'ensemble des activités touristiques pratiquées sur les rivières, fleuves et canaux ou le long des voies d'eau. Plus spécifiquement, le tourisme fluvial désigne la navigation de plaisance, les croisières et les promenades à bord d'un bateau à moteur, privé ou de location, mais il peut également s'agir de nautisme de proximité (canotage, pêche en barque, canoë-kayak, aviron), ou de ski nautique, de natation, de pêche, de plongée, de randonnée pédestre ou à vélo, de camping...

Historique

Si la navigation de plaisance est pratiquée depuis le XVIIe siècle, notamment sur la Loire par la cour de Louis XIV, les premières croisières ont été organisées par les entreprises de transport fluvial en Angleterre au début du XIXe siècle tandis que les bateaux-promenades faisaient leur apparition dans les villes. Mais ce n'est qu'à partir des années 80 que le tourisme fluvial a connu un véritable essor.

Coches de plaisance, location “sans permis”

À côté des bateaux de plaisance appartenant à des particuliers, de nombreuses compagnies proposent des bateaux sans permis” en location. Ces bateaux sont entièrement équipés pour le séjour et peuvent accueillir de deux à douze personnes ; certains bateaux sont même prévus pour accueillir une ou deux personnes en fauteuil roulant.

Infrastructures fluviales en Belgique et en France

Le tourisme fluvial utilise essentiellement des voies navigables naturelles et artificielles existantes, rares sont les aménagements de la voie d'eau réalisés spécifiquement pour cette activité. Seuls certains ouvrages d'art (écluses, portes de garde, ponts, tunnels, chemins de halage) ont dû être restaurés. Par contre, l'accueil des bateaux nécessite la construction d'infrastructures adaptées de plus en plus nombreuses et sophistiquées.

On peut distinguer par ordre d'importance croissante :

- La halte nautique ou halte fluviale :
zone équipée pour l'amarrage de plusieurs bateaux pour une escale de moins de 24 heures, avec eau et poubelles, et parfois des sanitaires, à proximité de centres urbains ou de sites touristiques.

- Le relais nautique :
lieu équipé pour les bateaux où les plaisanciers trouvent accueil, information et services et peuvent rester plusieurs jours. Outre les services d'une halte, il doit permettre le raccordement des bateaux à l'eau et à l'électricité, les zones de stationnement doivent être éclairées et il doit comprendre des sanitaires (WC, lavabos, douches).


- Le port de plaisance :
équipement portuaire complet destiné à recevoir habituellement plus de bateaux, plusieurs jours, en permanence ou en hivernage, avec les facilités nécessaires à leur maintenance, et offrant toutes les commodités du relais ainsi qu'un service d'accueil et des locaux pour les plaisanciers.

Transport de passagers

Les navires servant à transporter des personnes d'un endroit à un autre sont répartis dans différentes catégories, suivant la distance à parcourir :

- Les bateaux-bus.
Ce sont des bateaux offrant un service similaire aux réseaux de bus urbains (Navibus de Nantes, Réseau Mistral de Toulon).

- Les bacs.
Il s'agit de bateaux à fond plat, souvent symétriques (on entre par un côté et on sort de l'autre : ceci évite au bac de faire des demi-tours), utilisés pour traverser des étendues d'eau de faible largeur (fleuves, rivières, petits bras de mer) aux endroits où il n'y a pas de pont. Certains transportent uniquement des piétons, d'autres prennent aussi des voitures ou des poids-lourds.

- Les bateaux-promenades.
Ces bateaux à fond plat, populaires dans les grandes villes traversées par l'eau, embarquent entre 50 et 300 passagers afin de visiter la ville depuis l'eau, souvent avec des commentaires sonores. Certains proposent la restauration à bord. “Bateaux Mouches” est une marque déposée pour les croisières-promenades le long de la Seine.

- Les paquebots.
Ces grands navires embarquent des passagers pour des croisières allant de une à trois semaines. Véritables villes flottantes, ils offrent de nombreux services luxueux aux passagers. Le marché de la croisière est en pleine expansion. En effet, l'envie des vacanciers de s'évader, et de profiter à la fois d'un séjour “nomade” tout en visitant de nombreux endroits, rend la croisière de plus en plus prisée.

Historique


Transport de passagers


Les coches d’eau
Un coche ou coche d'eau est un chaland fluvial autrefois halé par des chevaux destiné au transport fluvial de passagers. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, le coche d'eau était un moyen de transport utilisé par les voyageurs. Des services réguliers de coche d'eau existaient sur la plupart des rivières navigables et des canaux. Aujourd'hui, le terme est associé au développement touristique et aux promenades fluviales et circuits nautiques, comme au Cap d'Agde, à Castres, à Port Grimaud, sur la Vilaine à Rennes, sur la Loire en Anjou entre Montsoreau, Saumur et Candes, etc.

Source : Wikipédia – Reproduction d’extraits du texte original.
Licence Créative Commons parternité partage à l’identique.
Photo :
Port de Pontailler-sur-Saône - Cymbella

Liens externes :
Wikipédia
Wikipédia