Balades Fluviales

1ères balades interactives en France au fil de l’eau et sur les rives
RECHERCHE LIBRE
 
France
RECHERCHER :

› Devenir fan !


› Aimer balades fluviales !

Pubs
Partenaire
Le monde du fluvial

Permis plaisance




Au sens général, le “permis bateau” est le permis délivré par les autorités permettant de piloter un bateau, sur le même principe que le permis de conduire pour les voitures. La formation théorique et pratique est encadrée par des formateurs agréés appelés “moniteurs de bateau école”.

En France
La pratique de cette activité aux commandes d'un navire à moteur est encadrée en France par des textes, d'où émergent trois familles de permis bateau :
- les permis de navigation en mer ;
- les permis de navigation sur les eaux intérieures (fleuves jusqu'à la limite de l'inscription maritime, rivières, canaux et lacs) ;
- les permis d'utilisation d'un matériel.

Leur validité respective dépend des conditions de navigation et leur accès est réservé aux personnes âgées de 16 ans et plus.

Toutefois, le candidat présentant l'extension “Grande plaisance en eaux intérieures” doit être âgé de 18 ans.

Le permis est obligatoire pour piloter un bateau de plaisance à moteur lorsque la puissance de l'appareil propulsif est supérieure à 4,5 kW (6 CV) et que la longueur du bateau est supérieure à 5 m.

L'administration des affaires maritimes prend en charge les permis pour les départements côtiers. Les services de la navigation et la Direction départementale de l'équipement (DDE) prennent en charge les permis pour les départements non côtiers. L'Agence nationale des fréquences (ANFR) réglemente l'utilisation d'un matériel VHF à bord.

Permis de navigation sur les eaux intérieures

Depuis janvier 2008, une réforme a simplifié les titres fluviaux (autrefois appelés certificats fluviaux). Il existe désormais un permis principal et une extension :
- le permis plaisance option Eaux intérieures ;
- l'extension Grande plaisance en eaux intérieures.

Il est nécessaire d'être titulaire d'un permis bateau si la puissance du moteur est supérieure à 6 CV (4,5 kW) et la longueur du bateau supérieure à 5 m.

Dans le cas d'un voilier en rivière, deux possibilités :

- le voilier navigue avec son gréement à poste (mâts et voiles). Dans ce cas, le pilote n'est pas tenu d'être détenteur d'un permis de pilotage en eaux intérieures ;
- le voilier est dégréé, il devient un bateau à moteur comme les autres, donc longueur > à 5 m et moteur > à 6 CV, permis obligatoire.

Le permis plaisance option Eaux intérieures

Il concerne les plaisanciers aux commandes d'un navire de longueur inférieure à 20 m. L'extension Grande plaisance en eaux intérieures est requise pour tout navire de 20 m et plus et ne limite pas la longueur du bateau.


Permis d'utilisation de matériel

Dans cette catégorie, le CRR (Certificat restreint de radiotéléphoniste) est à noter, permettant d'utiliser un matériel de transmission VHF à bord d'un navire. Il s'agit d'un poste d'émission et de réception sur des canaux de la bande marine VHF ; cet appareil est au centre du dispositif de sécurité en mer en ce qui concerne les plaisanciers. Les personnels de l'Agence nationale des fréquences s'assurent lors de l'examen du bon usage de la VHF, à savoir que le futur usager sait utiliser sa VHF sans polluer les ondes de messages superflus.

La VHF ne fait pas partie de l'équipement obligatoire d'un bateau, sauf pour traverser la ville de Paris. Seuls les titulaires du CRR sont autorisés à utiliser une VHF.

Source : Wikipédia – Jean-Claude Lesigne
Reproduction d’extraits du texte original. Licence Créative Commons paternité partage à l’identique.

Photo : Laurence Ballin

Liens externes :
Wikipédia